Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 12:15

Retrouvez L'environnement en Australie et plein d'autres articles d'autres sur le site Tout sur l'Australie

 

En Australie, question protection de l'environnement, c'est pas la joie. Pas trop à cause du comportement des Australiens aujourd'hui, mais surtout à cause de ce qui a été fait par le passé.

Tout a commencé avec les aborigènes, les premiers hommes à arriver sur le continent il y a environ 40 000 ans. A cette époque, l'homme maîtrise le feu ... mais pas tant que ça. Il trouve ça bien pratique pour se faire des terres de cultures, mais il brûle des étendues immenses de forêt, et en plus, il chasse. En Australie, les animaux vivaient paisiblement et pour la plupart, sans trop de prédateurs. Ils sont donc faciles à chasser, et faciles à exterminer.

Mais les choses se sont grandement empirées avec l'arrivée des Européens ; c'est là qu'on commence les erreurs en chaîne.

Les espèces invasives :
Parce qu'ils trouvent ça pratique, les Européens importent des espèces d'animaux qu'ils trouvent pratique. On commence par les porcs, les buffles, les chèvres, les chevaux et les chameaux. Avec l'arrivée du chemin de fer, les chameaux et la plupart des chevaux deviennent inutile et deviennent sauvages. Les buffles, les chèvres et les cochons sont laissés en liberté, parfois sans que l'on s'occupe trop d'eux. Et en l'absence de prédateurs, ils prolifèrent.

Aujourd'hui, il y a plus de 500 000 dromadaires en Australie, et les buffles et les cochons sauvages font des ravages dans les cultures. Du coup, l'état australien dépense des fortunes dans des campagnes d'abattage par hélicoptère des ces animaux, qui contribuent dangereusement à la désertification de certaines zones.

La pire idée, c'était peut-être les lapins. Un jour, un fermier a ramené 24 lapins. Une dizaine d'années plus tard, ils étaient plusieurs millions. On a donc importé des renards pour les arrêter. Succès garanti ... Mais du coup, ce sont les renards qui se sont retrouvés des millions. Et ils ont commencé à bouffer les autres espèces. Aujourd'hui, on largue des boulettes de viande empoisonnées par millions pour tuer les renards. Hélas, ça ne tue pas que les renards. Pour les lapins, ils ont commencé par introduire la mixomatose, ce qui a bien marché dans un premier temps. Puis les lapins se sont adaptés, et il a alors fallu trouver d'autres virus. Ca marche pas trop mal aujourd'hui, mais on connaît le danger de jouer avec les virus.

Et il y a aussi plein d'autres espèces invasives : des oiseaux qui chassent les autres de leur territoire (comme l'étourneau ou le martin triste (photo au dessus à droite)), les crickets, les crapeaux buffles, des algues marines, des lianes, des champignons, tous importés par les colons.

En photo, l'invasion du crapaud buffle, espèce tellement venimeuse qu'il tue même les serpents et les crocodiles qui le mangent. Dévastateur pour les insectes, qui sont essentiels à la survie des oiseaux ...

La salinisation :
Les Européens ont importés leurs cultures en Australie, notamment la canne à sucre, et pas mal de céréales dans le sud. Mais tout ça a fait travailler des terres qui auraient mieux fait de rester au repos... En effet, le sous-sol était salé, et quand la terre a commencé à travailler, avec l'irrigation et tout le tralala, le sel est remonté. Ce qui fait qu'aujourd'hui, certains cours d'eau australiens deviennent salés. Et un cours d'eau qui est salé tue les espèces de plantes qui sont normalement habituées à l'eau douce, sans parler des animaux. Ils sont donc aujourd'hui obligés de désaliniser les sols et les cours d'eau pour ne pas se retrouver avec des déserts autour des cours d'eau : un comble, finalement.

Le reste :
Environ 90 % de ce qui vit en Australie ne vit qu'en Australie. Aujourd'hui, les homme s'étendent et polluent, et de nombreuses espèces disparaissent. Beaucoup ont déjà disparues, et un grand nombre sont déjà condamnées. Même la grande barrière de corrail diminue d'année en année à cause du réchauffement et de la pollution des eaux ...

Pour résumer, l'Australie a une faune et une flore magnifique, unique, et étonnamment riche. Le petit point positif, c'est qu'on est conscient qu'elles sont menacées, et qu'on en prend soin. Ce n'est pas encore suffisant, mais les efforts vont dans le bon sens.

 

 

Retrouvez L'environnement en Australie et plein d'autres articles d'autres sur le site Tout sur l'Australie

Partager cet article

Repost 0
Published by Florent - dans Faune et flore
commenter cet article

commentaires

Remi 06/08/2008 21:45

Le petit coté culturel de ton blog apporte de l'originalité :p
A quand un cours sur les filles australiennes ? :D
Bon courage ;)

Julie 06/08/2008 20:10

C'est trop triste! Voilà!

nono 06/08/2008 15:47

Merci Flo pour ces informations ultra interessantes. Il y a tellement a dire sur tout ca. J'espere qu'on arrivera a apporter notre pierre pour aller dans la bonne direction...

Présentation

  • : Le blog de Florent
  • Le blog de Florent
  • : Raconte le voyage de Florent en Australie (C'est d'une banalité ce que je dis la ...)
  • Contact

Guide de voyage

Pour plus d'infos sur l'Australie et pour bien préparer son voyage dans ce pays fabuleux, consultez notre guide de voyage en ligne pour l'Australie :

Tout sur l'Australie

Recherche

Notre partenaire

Newsletter

En vous abonnant a la Newsletter, vous recevez un mail pour vous prevenir de chaque nouvel article poste sur mon blog !